Comment manger du corbeau en survie ?

Spread the love

Faire attention aux maladies véhiculées par les corbeaux

Mission n°1 : Identifiez votre ennemi – les maladies transmises par les corbeaux

Les corbeaux, en raison de leurs habitudes alimentaires et de leur mode de vie, peuvent être porteurs de différentes maladies et parasites. Passons en revue ces ennemis invisibles :

MaladieSymptômes
HistoplasmoseFatigue, fièvre, toux sèche
Encephalitis de St. LouisFièvre, mal de tête, nausées
CryptococcoseEssoufflement, mal de tête, nausées
SalmonelloseDiarrhée, fièvre, douleurs abdominales

Mission n°2 : Comprendre comment ces maladies sont transmises

Et si vous vous demandez : « Mes chers corbeaux veulent-ils ma perte ? », détendez-vous et reculez un peu. Les corbeaux ne transmettent pas ces maladies par le biais de leur bec, de leurs griffes ou de leurs plumes trempées d’encre noire. Les maladies résultent de l’inhalation des spores fongiques présents dans leurs déjections. Vous avez donc plus à craindre d’un tas de fientes de corbeaux que de l’oiseau lui-même.
Pour éviter ces maladies, veillez à :

  • Éviter le contact direct avec les fientes de corbeaux
  • Maintenir l’hygiène de votre environnement en nettoyant régulièrement les zones où les corbeaux se rassemblent
  • Mettre à jour vos vaccinations, notamment contre la salmonelle

Développer une relation respectueuse avec nos compagnons corbeaux peut sembler un peu complexe, mais avec la bonne connaissance et les outils appropriés, nous pouvons cohabiter avec ces magnifiques créatures de la nature en toute sécurité. En tant que survivant en milieu hostile, restez en alerte, et surtout, ne vous faites pas berner par un corbeau rieur !

Autres Articles de Survie en Relation

Comment chasser un corbeau efficacement en milieu sauvage

Identifier le corbeau : un premier pas crucial

Errare humanum est. Vous pourriez penser que tous les oiseaux noirs sont des corbeaux, mais c’est loin d’être le cas. Savoir distinguer un corbeau d’autres espèces peut faire une différence fondamentale.

Les outils nécessaires pour la chasse au corbeau

Tout comme vous ne partiriez pas à la pêche sans canne, vous ne devriez pas chasser le corbeau sans les bons outils.

Liste des outils que vous aurez besoin :

  • Un fusil de chasse : la chasse aux corbeaux peut se révéler délicate, même pour le chasseur le plus expérimenté. Le choix d’un fusil de chasse adéquat est donc crucial. Un fusil à longue portée, comme le Recoilless Rifle, serait idéal pour la tâche.
  • Des leurres : ils sont utiles pour attirer les corbeaux. Ces oiseaux sont connus pour être extrêmement curieux, et un bon leurre peut faire toute la différence.
  • Des jumelles : les corbeaux sont des oiseaux timides, et il est souvent difficile de les approcher de près. Des jumelles de haute qualité, comme les Zeiss Victory, vous permettront de les repérer de loin.
  • Un bon camouflage : les corbeaux ont une vue excellente, et ils peuvent vous repérer de loin si vous n’êtes pas bien camouflé. Des marques comme Realtree ou Mossy Oak offrent d’excellentes options de camouflage.

La technique de chasse aux corbeaux

La chasse aux corbeaux est une activité difficile qui exige beaucoup de patience et de persévérance. Cependant, avec quelques astuces et techniques, vous pouvez augmenter vos chances de réussite.

Je ne vais pas finir cet article sans vous donner un dernier conseil. C’est un peu comme partir chasser sans munitions. Pour être vraiment efficace dans votre chasse au corbeau, souvenez-vous de cette petite perle de sagesse : la patience est la clé. Peu importe la qualité de votre fusil, de vos leurres ou de votre camouflage, si vous n’avez pas la patience d’attendre le bon moment pour tirer, vous rentrerez à la maison les mains vides.

Autres Articles de Survie en Relation

Préparer correctement le corbeau pour la consommation

Repérer et chasser le corbeau

Premièrement, il faut trouver votre corbeau, ce qui n’est pas toujours chose aisée. Cherchez les hautes branches d’arbres, les tours ou les toits où un groupe de corbeaux pourrait se poser. Une fois repéré, utilisez un arc ou une arme à mêlée compe un bâton pour le tuer. Mais rappelez-vous, la chasse n’est pas un jeu, soyez respectueux de la vie de l’animal.

Plumer et nettoyer le corbeau

Après avoir attrapé l’animal, il est nécessaire de le plumer et de le nettoyer. Prenez soin d’enlever tous les plumes et de nettoyer l’intérieur de la bête avec de l’eau, si possible. Utilisez des couteaux de survie comme les modèles de marque Gerber ou Victorinox pour faciliter ce processus.

Préparer le corbeau

La préparation du corbeau consiste en une cuisson à feu lent pour aider à adoucir la viande. Vous pouvez utiliser un feu de camp classique ou du bambou si vous êtes en milieu tropical. Ajoutez des herbes et des épices ramassées dans la nature pour améliorer le goût.
Note :

  • Le corbeau est une viande plus coriace que la plupart des volailles, alors assurez-vous de la cuire soigneusement pour éviter tout risque d’intoxication alimentaire.
  • N’économisez pas sur les épices, car le goût du corbeau peut être fort et considéré comme désagréable pour certains.

Consommer le corbeau

Préparer le corbeau c’est une chose. Le manger, en est une autre. Comme pour toute viande de gibier, le corbeau a un goût particulier, qui peut ne pas plaire à tout le monde. Cependant, dans une situation de survie, il est important de se rappeler que c’est la nutrition qui prime. Bon appétit !

Recettes alternatives

Si la simple pensée de manger du corbeau vous donne la nausée, il existe de nombreuses recettes alternatives qui pourront rendre son goût plus agréable. Vous pouvez préparer un bouillon de corbeau à partir de l’os après avoir fini de manger la viande, ou même fabriquer une tarte au corbeau si vous avez accès à des ingrédients pour fabriquer une croûte.
Voilà, vous avez maintenant une idée de ce qui vous attend si la nécessité vous conduit à consommer du corbeau. Une nouvelle compétence à ajouter à votre arsenal de survie – que vous ne seriez probablement jamais parvenu à acquérir sans avoir lu cet article. C’est la beauté de la survie : chaque jour apporte un défi et l’opportunité d’élargir vos compétences. Vous êtes maintenant un peu plus préparé pour l’inconcevable. Alors, continuez à apprendre, à croître et à vous adapter, mes amis de l’extrême !

Autres Articles de Survie en Relation

Recettes simples et nutritives à base de corbeau en cas de survie

@lvprvention

Retour sur la vidéo avec la technique de survie face a un étouffement total étant seul Partie 2 @Lvprvention

♬ son original – Lvprvention

Ce n’est un secret pour personne: survivre dans un environnement hostile est loin d’être un pique-nique. Cela nécessite un esprit pratique et une capacité d’adaptation impressionnante. Un jour, vous grignotez tranquillement un Snicker’s et le lendemain vous pourriez être amené à chasser un corbeau pour le repas du soir. Oui, vous avez bien lu, un corbeau. Au menu de cet article: Recettes simples et nutritives à base de corbeau.

Pourquoi le Corbeau?

Dans un jeu congolais, on dit qu’il faut manger ce que la forêt offre. Le corbeau, largement répandu, peut être une source surprenante mais tentante de protéines indispensables à notre organisme. Pas choqué? Alors lisons la suite.

Comment Chasser le Corbeau

La chasse du corbeau nécessite habileté et patience. Ils sont méfiants et, franchement, pas bêtes du tout. Le piège au lacet est souvent un choix populaire. Pour réaliser ce piège, vous aurez besoin de fil métallique ou d’un lacet de chaussure.

  • Identifiez un passage fréquenté par un corbeau.
  • Installez votre piège en assurant que le lacet est bien camouflé.
  • Laissez un appât si possible.

Corbeau Rôti à la Broche

Ingédients:Instructions:
  • 1 Corbeau
  • Sel (si disponible)
  • Herbes sauvages (optionnel)

  • Plumez et nettoyez le corbeau.
  • Assaisonnez avec du sel et des herbes sauvages.
  • Faites cuire au-dessus d’un feu ouvert jusqu’à ce que le corbeau soit bien cuit.

Ragoût de Corbeau

Un ragoût d’os de corbeau est une excellente façon de tirer le maximum de nutriments de notre ami à plumes.
Voici comment:

  1. Désossez le corbeau cuit et mettez les os dans une casserole.
  2. Ajoutez de l’eau (au moins, suffisamment pour couvrir les os).
  3. Laissez mijoter pendant plusieurs heures.
  4. Quand le ragoût est prêt, vous pouvez y ajouter certains légumes sauvages pour plus de saveur.

En cas de besoin, Manger du Corbeau est une Vraie Solution

N’oubliez pas, notre objectif ici, n’est pas de vous transformer en un gourmet d’oiseaux noirs, mais plutôt de vous préparer à l’éventualité d’une situation extrême de survie. Le corbeau, bien qu’improbable comme menu de choix, peut être la source de nourriture qui vous aidera à surmonter les défis imposés par Dame Nature et ses règles implacables. Au fait, qui a dit qu’on ne peut pas récupérer des protéines volantes ?

Bon courage et bonne survie!

Autres Articles de Survie en Relation


Laisser un commentaire