La Zambie fait face à une double épidémie de choléra et d’anthrax : une crise sanitaire sans précédent

Spread the love

Crise Sanitaire en Zambie : Affrontement avec Deux Épidémies Mortelles

L’apparition Simultanée du Choléra et de l’Anthrax

Face à l’émergence simultanée de deux fléaux sanitaires, la Zambie se retrouve dans une situation alarmante. Alors que le pays luttait déjà contre une flambée d’anthrax, la plus importante en plus d’une décennie, une hausse des décès liés au choléra vient compliquer davantage le contexte sanitaire.

Le Chiffre des Victimes s’Accroît Rapidement

En l’espace d’un jour seulement, le choléra a emporté quatre vies dans la métropole de Lusaka, portant à 64 le décompte des pertes humaines à l’échelle nationale depuis le commencement de l’année. L’agglomération capitale concentre une part significative de ces décès, avec également plus de 1 600 cas d’infections répertoriés. C’est le message transmis par l’organisme zambien de santé publique.

Le Choléra : Une contamination rapide

Maladie infectieuse se transmettant par consommation d’eau ou d’aliments contaminés, le choléra se manifeste par une diarrhée aiguë et sa propagation s’accélère, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). La ministre zambienne de la Santé, Sylvia Masebo, a annoncé la distribution de chlore pour épurer l’eau dans les régions affectées et incite la population à adopter des mesures d’hygiène sévères.

La Menace de l’Anthrax

Peu après cette annonce préoccupante, l’OMS a révélé que la Zambie affrontait également l’anthrax, maladie également connue sous le nom de fièvre charbonneuse, avec quatre morts et environ 700 cas présumés depuis le début de l’année. Cet agent pathogène, Bacillus anthracis, peut rester dormant de nombreuses années et est dangereux pour l’homme. L’OMS a mis en lumière que 26 de ces cas présumés résultent de la consommation de viandes issues de carcasses d’hippopotames infectés et prévient du risque accru de contagion aux nations avoisinantes, dues aux déplacements transfrontaliers habituels des populations et animaux.

La Situation Régionale

En plus de la Zambie, les pays adjacents, tels que le Kenya, le Malawi, l’Ouganda et le Zimbabwe, ont également fait état de cas d’anthrax. À eux tous, ces pays comptent une vingtaine de décès et plus de 1 100 cas suspects pour l’année en cours.

Tableau Synoptique des Cas d’Anthrax dans la Région

Pays Nombre de décès Nombre de cas suspects
Zambie 4 700
Kenya X X
Malawi X X
Ouganda X X
Zimbabwe X X



Pour finir, cette double crise épidémiologique place les autorités zambiennes et les organisations internationales telles que l’OMS face à un immense défi sanitaire. Il est impératif que les efforts conjoints et les mesures prophylactiques soient renforcés afin de limiter la propagation de ces épidémies mortelles et de protéger les populations à risque.


Pour finir, cette double crise épidémiologique place les autorités zambiennes et les organisations internationales telles que l’OMS face à un immense défi sanitaire. Il est impératif que les efforts conjoints et les mesures prophylactiques soient renforcés afin de limiter la propagation de ces épidémies mortelles et de protéger les populations à risque.

Autres Articles de Survie en Relation


Laisser un commentaire